Renégocier son prêt immobilier avec des taux bas

By | 07/10/2016

Depuis ces dernières années, on a constaté une réelle baisse au niveau des taux appliqués sur les prêts immobiliers. C’est ainsi que les emprunteurs sont nombreux à opter pour une renégociation de leur crédit. En effet, avoir la possibilité de bénéficier d’un taux plus bas permet de faire plus d’économie et de rendre un investissement plus rentable.

Les conditions de renégociation d’un prêt immobilier

taux-basL’Observatoire Crédit Logement/CSA a avoué en avril 2016 que les taux immobiliers sont largement en baisse avant la fin de l’année 2015. Il s’agit d’un évènement qu’on ne connaissait pas depuis les années 40, toujours selon l’avis de l’observatoire. Cette baisse influe relativement sur les emprunteurs qui décident de renégocier leur prêt. Deux raisons essentielles motivent la renégociation de prêt : d’abord la réduction des mensualités à payer et ensuite la possibilité de payer les mêmes mensualités, mais pour une période plus longue.

Quelques conditions sont à respecter pour pouvoir renégocier un prêt immobilier. Sur www.moncreditimmo.org, on peut trouver les informations nécessaires sur la procédure à entreprendre. On peut citer quelques-unes de ces conditions. D’abord, pour que la renégociation soit rentable, la différence entre l’ancien taux et celui actuel doit être d’au moins un point. Ensuite, un plancher minimum est exigé en ce qui concerne le capital restant dû. Il varie de 50.000 à 70.000 €. En fonction du montant encore à payer doit correspondre également la durée du délai de remboursement. Enfin, si on souhaite vendre un bien immobilier, il est conseillé de ne pas renégocier son contrat. En effet, cette solution engendre des frais supplémentaires.

Les frais à payer pour renégocier un prêt immobilier

Renégocier son prêt immobilier engendre de nouveaux frais. En effet, comme lors de la première souscription, des frais de dossier sont à prévoir avec le nouvel établissement de crédit. Il est donc conseillé de bien se renseigner sur ces derniers avant de signer un nouvel accord. Dans certains cas, une renégociation peut entrainer le règlement de certaines factures telles que les frais de remboursement anticipé, les assurances diverses…

Si les emprunteurs ont eu recours à des courtiers, des frais de courtage peuvent s’ajouter à la note. Cependant, certains prestataires ne font pas payer leur prestation s’ils ont été contactés sur leur site ou par téléphone. En effet, certains bénéficieront de la commission que les banques leur verseront au moment de la renégociation. Contrairement à cela, si l’emprunteur est passé par une agence, il aura à s’acquitter des honoraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *