Immobilier : vers une meilleure gestion des litiges à la construction ?

By | 25/07/2017

new-home-1664252_960_720

Dans le monde de la construction, il n’est pas toujours facile de faire la gestion d’un projet. Plusieurs critères sont en jeu pour son bon déroulement. Les règles régissant cette industrie sont de plus en plus serrées et cela augmente les problèmes, tant au niveau financier que matériel. Les exigences augmentent d’un côté et de l’autre, il y a une forte hausse sur les couts. Les difficultés liées aux collaborateurs se multiplient et nuisent souvent au projet de construction. Un manque de confiance s’installe dans les deux camps et entraîne une incertitude, voire même une rupture de contrat lorsque les tensions montent.

Les litiges les plus fréquents

La plupart des litiges commence au niveau de la fondation, qui requiert un travail minutieux et se doit d’être fait à la lettre. Celle-ci va déterminer la solidité de l’habitat, en cas d’erreur même minime, cela peut engendrer un problème grave dans les années à venir à l’instar des fissures. Les clients sont très stricts à ce sujet et exigeants.

Les problèmes d’étanchéité de la maison sont à prendre en compte avec beaucoup de sérieux. Les fuites d’eau dans une maison sont nombreuses et selon les statistiques, les litiges liés à ce genre de souci sont très courants.

La plomberie, l’électricité, les évacuations d’eau sont des sujets entraînant dans la majorité des cas des litiges entre les constructeurs et les clients. Il peut s’agir d’une mauvaise installation, des demandes infaisables dans la plomberie ou le réseau électrique.

Le règlement des litiges

Avant d’effectuer un projet de construction, la meilleure chose à faire est de se mettre en contact avec une entreprise qualifiée ou affiliée à la fédération française du bâtiment pour la construction. La gestion des litiges à la construction n’est pas quelque chose de facile, l’UPAMI (association de consommateurs dans le domaine de la construction de maison individuelle) peut conseiller et aider lors la construction et même après. Lors d’un litige, il ne faut surtout pas hésiter à contacter le constructeur, celui-ci étant un professionnel doit avoir une bonne raison quant au problème survenu. Un règlement verbal est nécessaire pour parvenir à un accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *