Un crédit immobilier avec une banque en ligne

By | 25/02/2017

Le secteur des banques en ligne devient de plus en plus compétitif. Au détriment des banques physiques qui devraient donc être plus vigilantes, car après avoir proposé des prestations d’ouverture de compte apte à en attirer plus d’un, ce genre d’organisme virtuel s’attaque maintenant au crédit immobilier. Et leur prestation encore plus attractive peut faire perdre quelques clients même aux banques de renom.

Une demande de crédit plus facile et plus rapide en ligne

Si les offres de crédits immobiliers séduisent de plus en plus de particuliers de nos jours, c’est bien à cause de la facilité des démarches et de la rapidité de déboursement des sommes.

Les banques physiques ne devraient pas prendre la situation à la légère. Il ne s’agit plus ici de simulation, mais d’un véritable emprunt que les particuliers peuvent en bénéficier sans même à sortir de leur maison. Il suffit de remplir une demande sur le site des prestataires. Un gain de temps express sera au rendez-vous, ce qui ne manque pas d’intérêt dans une société toujours pressée.

Boursorama et ING Direct les reines sur le marché

Malgré la présence de plusieurs banques en ligne sur le marché, deux se dénotent particulièrement en matière de crédit immobilier. Il s’agit de Boursorama Banque et ING Direct. Ces deux prestataires attirent de plus en plus de clients par rapport à leurs offres, leur efficacité, leur sens de l’écoute, toujours disponible pour ses clients.

Chez Boursorama banque les frais de dossier sont offerts, aucun apport personnel n’est requis pour un prêt de moins de 20 ans et le TAEG est de 1.75 % depuis le début juin. De plus avec boursorama compte pro vous pouvez également avoir des finances pour financer votre société. L’offre de boursorama pour les professionnels est très avantageux, sachant que dès que l’on créé sa société l’entrepreneur est obligé d’ouvrir un compte pro pensez à vous pencher sur les offres de cette banque en ligne.

Chez ING Direct, les mensualités sont basées sur les revenus ou les loyers, mais 10 % d’apport personnel sont de rigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *