Author Archives: Joel

Les différents prêts immobiliers

immo

Comprendre les crédits immobiliers

Vous avez un projet d’achat immobilier et vous vous sentez perdu devant la profusion d’offres de crédit. Voici quelques conseils pour éclaircir cette question.

À propos du crédit immobilier

Le crédit immobilier a pour objet le prêt d’une somme d’argent pour l’achat d’un bien immobilier existant ou à construire. Cette opération financière concerne l’acquisition d’un logement ou du terrain nécessaire pour le construire. Il peut s’agir d’une maison, d’un appartement ou d’un immeuble destiné à servir d’habitation principale, exclusive ou incluant un usage professionnel. L’offre de prêt peut aussi inclure les travaux de réparation, d’amélioration ou d’entretien que le logement exige. Elle s’étend aussi à l’acquisition de parts dans une société immobilière.

Vous pouvez obtenir un prêt classique en passant par un organisme financier, une banque ou un courtier. Votre interlocuteur vous propose une offre de crédit. Son montant dépend de vos ressources et sa durée, il est variable de 20 à 25 ans, voire 35 ans pour certaines banques. C’est à vous de choisir entre un taux fixe tout au long du prêt ou un taux variable progressif ou indexé. Une fois l’offre acceptée, les fonds sont débloqués et vous remboursez l’emprunt selon un tableau de financement prévu.

Les autres types de crédits immobiliers

Le prêt épargne logement est accessible si vous possédez un plan d’épargne logement (PEL) ou un compte épargne logement (CEL). À terme, vous pouvez obtenir un prêt à un taux avantageux et une prime de l’État.

Le prêt à taux zéro renforcé (PTZ +) vous concerne si vous êtes un primo-accédant acheteur d’un logement neuf ou ancien avec des travaux. Ce financement partiel est accordé selon vos ressources.

Le prêt conventionné vous sera proposé si l’organisme prêteur a passé une convention avec l’État. Il est accordé selon vos ressources et peut ouvrir droit à l’aide personnalisée au logement (APL).

Le prêt d’accession sociale (PAS) vous sera accordé si vous avez des revenus modestes. Il peut financer entièrement l’opération immobilière.

Des prêts complémentaires existent et sont cumulables entre eux. Faites appel au prêt Action Logement destiné aux travailleurs du privé ou aux prêts réservés aux fonctionnaires. Renseignez-vous aussi auprès des collectivités territoriales, des caisses de retraite complémentaires et des mutuelles.

Terrain à acheter : comment trouver la bonne parcelle pour faire construire ?

new-home-1664252_960_720

Il existe de nombreuses manières pour trouver le terrain idéal pour construire une maison individuelle notamment à travers les annonces publiées par les aménageurs-lotisseurs sur les supports médias ou par bouche-à-oreille. Voici quelques conseils pour trouver le bon terrain sans encombre.

Les types de terrain à choisir : en lotissement ou isolé ?

Lorsque le terrain est en secteur diffus ou isolé, la parcelle est hors lotissement, c’est-à-dire qu’elle ne provient pas d’un seul bloc divisé en plusieurs lots. Elle est plus avantageuse par rapport au terrain en lotissement. Effectivement, la parcelle offre plus de liberté de construction de tout type de bien immobilier. Toutefois, certaines règles d’urbanisme restent à respecter. De plus, l’acheteur est libre de choisir son agent constructeur de maison en optant pour le terrain isolé. En revanche, les démarches administratives pour l’obtention d’un terrain diffus sont nettement plus compliquées que celui du terrain en lotissement. Sur ce, c’est à l’acheteur de prendre les décisions qui lui conviennent en fonction de ses besoins.

Comment dénicher le terrain viable ?

À la recherche de bons terrains à bâtir sur parcelle-a-vendre.com? Il faut à tout prix dénicher le terrain viable. Ce dernier dispose d’un accès facile à l’eau, à l’électricité, et au réseau téléphonique. Le terrain en question doit être en parfait raccordement avec les principaux systèmes réseau de distribution. Si l’acheteur souhaite acquérir un terrain déjà aménagé, les tâches sont minimes, tous les raccordements sont déjà effectués par un lotisseur professionnel. En revanche, il se peut que les parcelles à vendre entre particuliers nécessitent des travaux alourdissant la facture. Le raccordement des réseaux de distribution éloigné de la parcelle peut atteindre la somme de 10 000 euros. De plus, la négociation entre l’acheteur et le particulier s’avère plus difficile.

Comment choisir un terrain dépourvu de glissement ?

Lors d’un achat d’une parcelle, il est primordial de connaître la composition et situation géologique du terrain comme la présence d’un sous-sol en argile, d’une carrière ou d’une source. Si le vendeur fournit toutes les informations en amont, les particuliers ne sont pas responsables de tous les sinistres qui peuvent venir. De ce fait, avant la signature, il est préférable de demander à un bureau d’études géothermiques une réalisation des études dites G12.

Quel budget pour un appartement à Paris ?

paris-2643595_1280

Si vous projetez acheter ou louer un appartement à Paris, vous devez absolument préparer un budget. Dans le cadre d’un achat, le montant à prévoir n’est pas le même d’un arrondissement parisien à un autre. Quant à la location, le plus important est de connaitre le coût moyen du m² loué dans la capitale afin de bien vous armer financièrement.

Budget approximatif à prévoir pour acheter un appartement à Paris

Le prix d’un appart situé au cœur de Paris peut varier énormément d’une agence immobilière à une autre. C’est pourquoi il est recommandé d’estimer le prix du type de bien qui vous intéresse sur cabinet-kmi.com afin de prévoir le budget qui convient.

Toutefois, on note en général qu’à Paris, 90 % des appartements mis en vente affichent un prix compris entre 6 000 € et 12 000 €. Ces 12 derniers mois, il a été constaté une évolution du coût au mètre carré des appartements parisiens. Celle-ci est approximativement de 17,63 %

Des réalités différentes selon les arrondissements

Le coût d’un appartement n’est pas le même dans tous les arrondissements de Paris. À ce propos, ceux du centre de la capitale connaissent une hausse de prix, car la demande y est toujours supérieure à l’offre. Et puis, les acquéreurs préfèrent plus les biens de qualités. La conséquence est que dans les 1er, 2ème, 3ème et 4ème arrondissements de Paris, les prix au mètre carré sont maintenus à des niveaux élevés. En moyenne, il faut débourser entre 9500 € et 12 000 € au mètre carré pour devenir propriétaire d’un bien immobilier dans ces secteurs de la capitale. Ce constat est également fait dans les arrondissements chics de Paris, notamment dans le 6ème et le 7ème. Le marché est plus dynamique et cela aboutit à des prix au mètre carré hauts.

Dans d’autres arrondissements parisiens, le prix moyen au mètre carré d’un appart atteint des niveaux record, au point où certains observateurs et spécialistes de l’immobilier trouvent cela scandaleux ! Par exemple dans le 6ème arrondissement, des appartements ont été mis en vente à 17 000 €, voire même 20 000 € le mètre carré.

Par contre dans le 11ème, les prix au mètre carré semblent plus raisonnables. En tout cas, il a été noté une moyenne de prix située entre 7 000 € et 9 000 €. Toutefois, les biens de petites surfaces sont le plus en vue.

Prix moyen de la location d’un appartement à Paris

Si vous souhaitez louer un appartement à Paris, trouvez-en en passant au crible les annonces mises en ligne sur comimob-immobilier.fr. Et puis notez que dans la capitale, le prix moyen au mètre carré pour la location d’un appart est de 27,93 €.

Les quartiers où investir à Paris

paris

Cela peut paraître difficile à croire, mais de toutes les villes de France, Paris est le nec plus ultra en matière d’investissement immobilier. Diversité des quartiers et des biens, situation idéale au cœur de l’Europe, dynamisme économique, rayonnement culturel, etc, malgré un niveau de prix difficilement abordable, la ville Lumière demeure un investissement de choix pour la pierre. À condition de bien connaître le terrain et ses districts. Voici le classement des 10 meilleurs quartiers où investir à Paris cet automne.

  • Le 9e

L’un des quartiers les plus animés au coeur de la rive droite, proche de l’Opéra, des grands Boulevards, on y trouve aussi bien des petites rues commerçantes que des grandes avenues illuminées par la splendeur des plus grands magasins de Paris : les Galeries Lafayette, le Printemps, etc. Le prix du m2 oscille autour de 8 369 € /m², ce qui en fait un choix de première catégorie.

  • Le 10e

Poissonnière, Saint Martin, Saint Denis… Des quartiers traditionnellement populaires qui connaissent depuis quelques années un phénomène d’embourgeoisement, de plus en plus marqué . En conséquence, les prix augmentent : environ 7 370 € /m². Le 10e est connu pour être un quartier festif et animé, jusqu’aux heures les plus avancées de la nuit, à éviter si vous recherchez avant tout le calme et la tranquilité.

  • Le 11e

Moins touristique que le 9e et le 10e, le 11e arrondissement parisien n’en est pas moins agréable à vivre. On y trouve des lieux emblématiques de la nuit parisienne comme la place de la Bastille, la rue Oberkampf, la rue de Lappe et la Place de la République. Très proche du centre et du Marais, bien desservi par les transports, le quartier est vivant, mais calme. Comptez 7 900 € /m².

  • Le 13e

Le quartier d’Austerlitz et des Gobelins à la côte depuis quelques temps. Il faut dire que malgré des atouts non-négligeables à proximité, comme le Jardin des Plantes ou la place de la Bastille, les prix demeurent étonnamment attractifs. On peut parfois même (mais cela devient rare) dénicher des biens à moins de 6000€/m2.

  • Le 15e

L’arrondissement le plus peuplé de Paris, et un terrain d’investissement idéal pour les familles (grands appartements, rues commerçantes et paisibles). Du côté de Saint Lambert (près du boulevard des Maréchaux) notamment, il fait bon vivre et les prix sont encore sous la barre des 10 000 € / m². Si vous travaillez du côté de Boulogne-Billancourt par exemple, où de nombreuses entreprises se délocalisent lorsqu’elles s’agrandissent, la situation est idéale : quelques arrêts de métro suffisent pour rejoindre les Hauts-de-Seine. Comptez 8 350 € /m² en moyenne.

  • Le 17

Comme beaucoup de quartiers parisiens avant eux, les Batignolles sont devenues la proie des nouvelles tendances du secteur immobilier. Epinettes, Plaine Monceau, Ternes et Batignolles ont attrapé le virus de la “boboïsation”, sans pour autant connaître (encore) une flambée des prix sans précédent : 7 900 € /m², qui peuvent descendre sous la barre des 6000, voire des 5500 en cherchant bien.

  • Le 18

Les Abbesses et les Buttes-Montmartre, dont les célèbres pentes ont marqué toute une génération de peintres et artistes maudits, attirent les touristes mais aussi les investisseurs.

Si vous quittez Montpellier pour Paris, et que l’aspect vie de quartier et petites ruelles vous manquent, c’est sans doute dans le 18e que vous aurez le plus de chance de retrouver cette ambiance.Dans le 18e, c’est dans le quartier de La Chapelle que l’on retrouve les prix les plus bas, à 5 000 € /m². Autre atout : le quartier de Pigalle, qui sort peu à peu de son image de “quartier chaud”.

USA : les bons plans pour investir aux Etats-Unis

architecture-2575511_960_720

Il est très facile d’acheter ou de vendre des biens immobiliers pour un étranger non résident aux USA. De nombreuses sociétés d’investissement existent et facilitent les démarches.

De nombreuses opportunités immobilières issues de la crise

La crise immobilière aux USA liée à la crise des subprimes a eu de sérieuses répercussions sur le prix de l’immobilier américain qui a atteint son plus bas niveau en 2011. De nombreux biens immobiliers ont diminué de valeur (jusqu’à 50 %), sont restés invendus ou ont été saisis. Pour en profiter, il faut investir maintenant car la tendance à la baisse remarquée entre 2009 et 2011 commence à ralentir, moins de biens sont sur le marché et les prix commencent doucement à remonter.

L’immobilier américain toujours moins cher que le marché en France

Choisir d’investir dans l’immobilier aux USA revient en général moins cher qu’investir en France, surtout dans les grandes villes. Les prix des biens sont moins élevés ce qui est une conséquence de la crise bien que les loyers sont restés relativement constants. Le rendement est donc plus élevé bien qu’il faille retrancher les impôts. Passer par un expert est cependant conseillé car il propose en général des projets pensés de A à Z dans des zones géographiques intéressantes.

Choisir des partenaires sérieux

Avant d’investir aux USA, il convient de bien réfléchir, de penser aux implications fiscales, de choisir des experts sérieux bien implantés aux Etats-Unis et avec de l’expérience. La société d’investissement immobilier Investir.us par exemple sur http://investir-aux-usa.fr/, a 20 ans d’expérience et est composée de partenaires aguerris. De nombreuses autres sociétés existent, il est important de bien se renseigner sur elles pour ne pas se tromper et transformer une bonne idée et un investissement qui peut s’avérer lucratif en une grosse erreur accompagnée d’une perte financière. Choisir de passer par une société d’investissement facilite la recherche de biens pour un investissement mais aussi toutes les autres démarches. Alors vous laisserez vous tenter ?

Les avantages de l’infographie 3D pour la promotion immobilière

semi-detached-house-1026389_960_720

L’infographie 3D est un secteur appartenant au domaine de l’informatique destiné dans la création d’images numériques de synthèse. Plus précisément, c’est une présentation de données informatiques sous forme d’images. Elle est utilisée dans plusieurs domaines comme l’immobilier en raison de ses divers avantages.

Le fonctionnement de l’infographie 3D

L’infographie 3D surfacique polygonale permet la réalisation des tâches booléennes, c’est-à-dire la soustraction, l’union ou l’intersection à partir de groupes solides. Ces derniers doivent impérativement respecter quelques critères. Pour l’infographie 3D non paramétrique, elle ne se limite pas à la création de dalles, de toitures ou de murs. La modélisation peut créer facilement des faces tout en donnant du volume. Les projets immobiliers sont ainsi totalement automatisés à l’aide d’outils simples et efficaces conçus par un infographiste 3d architecture.

Les avantages de l’infographie 3D dans le domaine immobilier

Tout d’abord, avec l’infographie 3D, il suffit de quelques heures pour reproduire des modèles de maison simple. Les modèles obtenus sont tous légers avec peu de faces. Le fonctionnement du logiciel est pratique à tout utilisateur. La plupart des infographies 3D sont réalisées à partir d’une connexion spécialisée avec Google Earth afin de géopositionner et géoréférencer un modèle. De plus, elle permet aussi d’importer rapidement une partie de l’information sur GE dans le modèle. Il est totalement possible de texturer un modèle en se basant sur les images de StreetView. Le format obtenu à partir de la modélisation 3D est compatible avec de nombreux logiciels, cela facilite largement les transferts de données concernant un projet immobilier. De plus, les plans 2D sont convertibles en 3D avec l’utilisation de la modélisation 3D.

Les avantages de créer des images en infographie 3D

Concernant la conception d’image par infographie 3D impeccable, il faut passer par de nombreuses étapes. L’image obtenue est facile à reconnaitre par rapport à celle des images crée avec d’autres moyens comme l’infographie 2D. De plus, l’infographie 3D permet d’avoir des images plus réalistes avec un niveau d’effets plus élevé comme la reproduction de l’éclairage, des ombres, des matériaux et des reflets. Enfin, les différentes facettes sont clairement visibles tout en agrandissant ou en retournant l’image obtenue. De ce fait, il n’est plus nécessaire de redessiner les images pour montrer les angles morts.

Airbnb : arrondir correctement ses fins de mois grâce à l’immobilier

people-2576682_960_720

Votre compte en banque frise le rouge ou bien vous souhaitez partir en vacances plus souvent mais il vous manque l’atout majeur : l’argent. Une solution existe si vous êtes propriétaire d’un appartement ou d’une maison. Il vous suffit tout simplement de louer votre habitat.

Le concept

Le principe consiste à louer son habitat entier ou bien une partie. La durée peut être une nuit d’appoint, un week end voire pour des vacances.

Si vous êtes prêt à vous lancer dans cette aventure, inscrivez-vous sur le site internet https://netbusinessrating.com/. Celui-ci vous aidera pour mener à bien votre projet en ayant accès à des contenus uniquement réservés aux membres et vous indiquera les sites sur lesquels vous pourrez vous inscrire en toute sécurité.

L’avantage

Le propriétaire a l’avantage de choisir les dates à laquelle il désire louer son bien ainsi que la durée.
Deux options s’offrent à lui :

– L’habitat est suffisamment grand et le propriétaire possède le sens de l’hospitalité. Dans ce cas, il reste chez lui en recevant ses hôtes chaleureusement. Ceci permet aux voyageurs de découvrir les spécialités culinaires de la région ainsi que les sites à visiter sur les conseils du bailleur.
– Le propriétaire préfère laisser le champ libre aux loueurs en laissant une petite liste avec des indications sur les jours de marché, les musées ou bien encore les meilleures tables du quartier, etc.

La réservation

Une fois que le futur hôte a choisi son lieu d’habitat, il prend contact avec le propriétaire via une messagerie interne. Le client peut lui poser des questions (ex :ménage inclus dans le prix ou en supplément) ou lui demander d’autres photos qu il ne dispose pas sur le site.

Suite à ce premier entretien, le client fait sa réservation et le propriétaire lui délivre ses coordonnées afin de convenir de l’heure et du lieu pour la remise des clés.

Le règlement s’effectue exclusivement en ligne ce qui permet pour chaque partie concernée un paiement sécurisé. De plus, si un litige survient, chaque personne a une trace de la transaction. Afin de louer son bien sereinement, il est conseillé de s’inscrire sur un site spécialisé et de renommée.

Immobilier : vers une meilleure gestion des litiges à la construction ?

new-home-1664252_960_720

Dans le monde de la construction, il n’est pas toujours facile de faire la gestion d’un projet. Plusieurs critères sont en jeu pour son bon déroulement. Les règles régissant cette industrie sont de plus en plus serrées et cela augmente les problèmes, tant au niveau financier que matériel. Les exigences augmentent d’un côté et de l’autre, il y a une forte hausse sur les couts. Les difficultés liées aux collaborateurs se multiplient et nuisent souvent au projet de construction. Un manque de confiance s’installe dans les deux camps et entraîne une incertitude, voire même une rupture de contrat lorsque les tensions montent.

Les litiges les plus fréquents

La plupart des litiges commence au niveau de la fondation, qui requiert un travail minutieux et se doit d’être fait à la lettre. Celle-ci va déterminer la solidité de l’habitat, en cas d’erreur même minime, cela peut engendrer un problème grave dans les années à venir à l’instar des fissures. Les clients sont très stricts à ce sujet et exigeants.

Les problèmes d’étanchéité de la maison sont à prendre en compte avec beaucoup de sérieux. Les fuites d’eau dans une maison sont nombreuses et selon les statistiques, les litiges liés à ce genre de souci sont très courants.

La plomberie, l’électricité, les évacuations d’eau sont des sujets entraînant dans la majorité des cas des litiges entre les constructeurs et les clients. Il peut s’agir d’une mauvaise installation, des demandes infaisables dans la plomberie ou le réseau électrique.

Le règlement des litiges

Avant d’effectuer un projet de construction, la meilleure chose à faire est de se mettre en contact avec une entreprise qualifiée ou affiliée à la fédération française du bâtiment pour la construction. La gestion des litiges à la construction n’est pas quelque chose de facile, l’UPAMI (association de consommateurs dans le domaine de la construction de maison individuelle) peut conseiller et aider lors la construction et même après. Lors d’un litige, il ne faut surtout pas hésiter à contacter le constructeur, celui-ci étant un professionnel doit avoir une bonne raison quant au problème survenu. Un règlement verbal est nécessaire pour parvenir à un accord.

Focus sur la Société Civile Immobilière (SCI)

building-849849_960_720

Quand on parle de SCI (Société Civile Immobilière), on pense tout de suite aux avantages liés à la transmission d’un patrimoine. En effet, la SCI permet de faire des donations de parts sociales de son vivant et en cas de décès de réduire ses frais de succession.

Mais connaissez-vous l’ensemble des modalités qui y sont liées ? Je vous propose d’approfondir le sujet et de comprendre les avantages de recourir à une SCI.

Les modalités de la SCI

Les différents cas pour acheter à plusieurs sont : l’indivision, la tontine et la constitution d’une société sous la forme d’une Société Civile Immobilière.

Concrètement, pour constituer une SCI, il faut savoir que les associés signent les statuts et procèdent ensuite à leur enregistrement, puis il est nécessaire de publier son annonce de création dans un journal légal sous la forme d’un petit communiqué. Enfin, le dossier de constitution de la Société sera enregistré au registre du commerce et des sociétés. A l’issu de ce parcours, la société aura une existence légale.

Créer une SCI vous permet d’acheter tout type de bien immobilier, que ce soit un emplacement de parking, un studio, un 2 pièces, tout type de bien neuf ou ancien.

Quels sont les intérêts à créer une SCI ?

Par exemple, la SCI peut acheter le logement pour l’habiter, vous en tant qu’associé, puis en faire votre résidence principale, vous pouvez également en faire un produit d’investissement immobilier. Autrement dit, la SCI à laquelle vous êtes associé achète le logement et ce produit est loué à des tiers. Sous réserve de respecter ces conditions, vous pouvez bénéficier du dispositif Scellier. Mais attention, il n’est pas possible de faire du LNMP (Le régime du Loueur en Meublé Non Professionnel), c’est-à-dire louer en meublé le logement que vous aurez acheté au travers du SCI.

Dans le cadre du dispositif Scellier, jadis il était possible d’obtenir une réduction d’impôt qui était appliquée dans la déclaration de l’impôt sur le revenu de chaque associé en fonction de sa quote-part dans la société. Aujourd’hui, il existe d’autres dispositifs tels que la loi Pinel.

Avec qui peut-on constituer une SCI ?

Pour constituer une SCI, il faut tout d’abord être au moins deux personnes physiques, que l’on soit marié ou non, pacsé ou non, de la même famille ou non. La question peut se poser de savoir s’il faut constituer sa SCI directement avec ses enfants mineurs ou attendre plus tard de les intégrer dans la SCI. Pour cela, il est vivement conseillé de se rapprocher d’un notaire ou d’un avocat spécialisé.

La SCI dispose de nombreux avantages dans le cadre de la transmission de son patrimoine à ses héritiers, cela permet de son vivant de procéder à des donations des parts sociales et en cas de décès de réduire les droits de succession.

Votre notaire aura un rôle très important dans la constitution de la Société, il pourra vous conseiller pour la rédaction des statuts, mais aussi pour la transmission de votre patrimoine. Pour toutes ces raisons, il est conseillé de se rapprocher d’un professionnel.

Retraite : où acheter un bien immobilier au Portugal ?

lisbon-2392754_960_720

Depuis 2013, le Portugal est devenu l’eldorado des personnes âgées plus de 60 ans, particulièrement les retraités français. Avec son climat doux et ses paysages typiques, le pays attire plusieurs personnes qui souhaitent une nouvelle vie. Par ailleurs, sa politique fiscale motive les investisseurs français retraités pour cause de nombreux avantages.

Portugal, où acheter une maison, un appartement ou une villa ?

L’Algarve, située au sud du pays, reçoit des millions de visiteurs venant du monde entier. Grâce à ses paysages pittoresques et ses plages à perte de vue, la région se distingue la plus remarquable du Portugal. Si l’Algarve fascine tant des touristes, d’autres préfèrent la partie nord, soit le Porto. Cette ville mythique donne son nom non seulement au pays, mais aussi au vin éponyme. Pour ceux qui souhaitent mener une vie à la portugaise, Porto est le meilleur endroit du pays. Au cœur du pays se trouve la Lisbonne, la capitale. Cette fantastique ville abrite des centaines voire des milliers d’appartement, de maison ou de villa tout près de la mer. Ainsi, l’achat d’un bien immobilier à Lisbonne représente un bon investissement locatif pour les étrangers.

Autres endroits

Situé à l’ouest et au nord de la capitale, Leiria est une ville fantastique. D’impressionnantes constructions, telles que des châteaux et des sanctuaires, ornent toute la ville. Également, de splendides plages littorales embellissent les paysages aux environs de la Leiria. À 667 kilomètres de la côte portugaise se localise l’archipel de Madère. Cet endroit compte plusieurs îles habitables, autrement dit plusieurs maisons disponibles en vente. Par conséquent, les immobiliers à Madère sont très bon marché, depuis les simples appartements jusqu’aux villas avec vue panoramique et piscine.

Une fiscalité avantageuse

Contrairement à certains pays, le Portugal est un paradis fiscal pour les retraités français. Une politique fiscale récemment appliquée exempte le taux d’imposition sur la pension de retraite des investisseurs étrangers résidents plus de six mois. Que ce soit une maison, un appartement ou une villa, il est facile d’en trouver au Portugal. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur le lien http://www.portugal-immobilier.com/retraite-au-portugal/ par exemple.